L’avenir de la RDC représente l’avenir de l’Afrique : plaidoyer pour une nouvelle dynamique

N’ayant rien d’autre à offrir que mon engagement désintéressé pour ma Patrie, je m’investis donc pleinement pour aider mon Pays, la RDC, en mobilisant toutes les énergies et tous les leviers de mon action, sur les plans politique, social, économique, financier, technique, culturel…

La marche vers le développement durable demeure une action collective qui doit affronter de nombreuses contraintes. « On ne marche pas tous de la même manière, au même rythme, avec la même détermination, la même persévérance, la même conviction, la même motivation ». En effet, plusieurs facteurs prioritaires sont indispensables pour atteindre le chemin du développement durable pour un pays qui se veut émergent, il s’agit notamment de :

  • Atteindre un socle de l’indépendance : se nourrir, se vêtir, se loger, être éduqué et assurer la santé par soi-même ;

  • Le défi de la production et de la distribution d’énergie en synergie avec l’importance de l’accès à l’eau potable et à l’électricité pour tous. En effet, sans électricité, notre pays ne gagnera jamais le statut de marché émergent. La RDC possède le troisième plus grand potentiel hydroélectrique du monde, après la Chine et la Russie, et pourtant moins de 10 % des Congolais ont accès à l’électricité. Il est urgent de promouvoir un modèle de développement hydroélectrique responsable, qui soit en mesure d’améliorer les conditions de vie de la population, de créer des emplois et d’encourager le partage régional de l’énergie, clé d’une croissance multisectorielle dans la sous-région.

  • La nécessité d’une répartition équitable des richesses intra générationnelle et inter générationnelle, notamment sans oublier les retraités ;

  • L’impérieuse nécessité d’investir dans la formation en investissant dans l’avenir : faciliter, encourager et améliorer la formation sur place en RDC  en accompagnant les établissements qui développent la qualité et l’excellence de l’enseignement ;

  • Promouvoir l’économie numérique, qui englobe les activités économiques et sociales telles que les réseaux Internet, mobiles et capteurs, en ce, y compris le commerce électronique. En effet, les Technologies ont envahi plusieurs secteurs notamment les banques, le tourisme, le transport, l’agriculture, le commerce, la Santé, l’automobile, la formation, etc. Il convient d’encourager le développement de ces activités au pays car c’est l’économie de demain, celle où la RDC a de l’avenir en compétition avec d’autres nations ;

  • La création d’un environnement propice aux entreprises du secteur privé, d’offrir les infrastructures qui conviennent et de mettre en place les compétences qui contribueront à favoriser l’essor d’un potentiel encore inexploité. 

Ces défis, personne ne les ignore. J’en suis pleinement conscient, et c’est précisément en raison de leur ampleur que je m’engage audacieusement dans la course à la députation nationale pour la circonscription électorale de Lubumbashi et dans la vie politique très active afin qu’en accédant aux fonctions de responsabilité ou de direction de l’appareil de l’Etat, je puisse apporter ma pierre à l’édifice.

Pour faire face à ces défis, qui ne sont pas que miens mais de tout Congolais patriote, je m’inscris dans la lutte contre le tribalisme créé notamment par la décentralisation qui a été mal comprise et exploitée par plusieurs compatriotes. Ces derniers, au lieu de trouver dans cet acte un leitmotiv de développement de la nation à la base, se livrent à des batailles et querelles non salutaires à notre chère patrie. Ce phénomène est amplifié aussi par des querelles stériles entre acteurs politiques qui, au lieu de voir l’intérêt supérieur de la nation, ne mettent en avant-plan que leurs intérêts égoïstes visant un positionnement personnel au grand désarroi du peuple qui, pourtant, croit encore en eux. Curieusement, beaucoup ignore que la constitution ne fait pas de nous des hommes qui rivalisent pour le pouvoir, mais plutôt des hommes qui s’associent pour le progrès.

N’ayant rien d’autre à offrir que mon engagement désintéressé pour ma Patrie, je m’investis donc pleinement pour aider mon Pays, la RDC, en mobilisant toutes les énergies et tous les leviers de mon action, sur les plans politique, social, économique, financier, technique, culturel…

Avec tous, la RDC affrontera et triomphera

Prof Dr MOMAT KITENGE Félix